Salariés de l’Artisanat : FO 04 s’adresse à vous.

, par udfo04

Le tissus économique des Alpes de Haute Provence est constitué d’une grande majorité d’entreprises de moins de 10 salariés dont beaucoup relèvent de l’artisanat. Cette situation induit un isolement important des salariés de ce secteur avec parfois une totale méconnaissance des droits. Si les traditions du compagnonnage font que les artisans et leurs salariés s’entendent le plus souvent très bien, les conflits- quand ils existent- sont particulièrement difficiles à résoudre du fait de l’absence de délégué du personnel et encore moins de section syndicale. Bien souvent , c’est le tribunal des Prud’hommes qui finit par être saisi là où les problèmes auraient pu être réglés bien en amont...

Fort de ce constat, l’union départementale F0 04 tiens depuis de nombreuses années dans ses locaux de Digne et Manosque des permanences spécifiques dans laquelle elle accueille, informe et conseille les salariés de l’artisanat sur l’ensemble de leurs droits. Elle réalise également des campagnes ciblées autour des grandes filières : bâtiment, alimentation, restauration réparation automobile, etc.

Pour cet hiver 2017 2018, FO 04 distribue deux guides, l’un en direction des salariés de l’artisanat alimentaire, l’autre en direction des employés de la coiffure, deux catégories qui seront particulièrement sollicitées en période de fêtes. Grilles de salaires, protection sociale ou formation professionnelle, ces livrets édités par FO sont mis gratuitement à votre disposition et peuvent s’avérer bien utile.

La distribution de ce guide est surtout l’occasion de rappeler à chacun la nécessité de se syndiquer. Dans un monde où tout va de plus en plus vite, où les licenciements sont rendus toujours plus facile, le regroupement des salariés reste plus que jamais nécessaire ! N’oublions pas que sans syndicat il n’y aurait ni convention collective, ni respect du code du travail.

Alors, en cette fin d’année, il est temps de prendre une bonne résolution. Il est temps de se donner les moyens d’être informé, d’être respecté et bien défendu. Il est temps de prendre ou de reprendre sa carte Force Ouvrière. Un petit geste pour chacun*, un grand avantage pour tous !

* La cotisation syndicale donne droit à un crédit d’impôt de 66 pour cent du montant total de la cotisation que l’on soit imposable ou pas.