À la une…

Vœux de l’union départementale Force Ouvrière 04 - Année 2021

Après une année particulièrement éprouvante, l’union départementale FO des Alpes de Haute Provence et l’ensemble de ses responsables syndicaux adresse à toutes et à tous ses vœux de santé et de bonheur pour 2021. Face aux effets dramatiques de la crise sanitaire dans le monde du travail, FO 04 ne se contentera pas d’émettre de simples vœux et agira sans relâche pour faire de 2021 une année utile en matière de défense des travailleurs, des chômeurs et des retraités.

Un constat :

Dans les Alpes de Haute Provence les très petites entreprises sont majoritaires et les salariés du secteur ne disposent pas de représentants du personnel élus pour défendre leurs intérêts. Pourtant, ils subissent eux aussi, de plein fouet, les conséquences de la crise sanitaire. Aggravation de la précarité, baisse des revenus, dégradation des conditions de travail et exposition au risque touchent beaucoup d’entre eux avec des conséquences sociales lourdes pour les familles.

Des actions :

Pour faire face à cette situation et pour faire vivre un syndicalisme indépendant et pragmatique, l’union départementale FO 04 a décidé d’un renforcement de ses permanences juridiques, renforcement qui sera effectif dès janvier 2021. Axées sur l’information et la défense des salariés en matière de droit du travail, ces permanences seront accessibles à toutes et à tous, tous les jours de la semaine à partir d’une adresse mail dédiée, quel que soit le lieu de résidence dans le département. Parallèlement, la défense des consommateurs et celle des retraités continuera plus que jamais à travers l’action des associations AFOC et UDR-FO, toutes deux animées par les militants FO 04.

Tirer les leçons de 2020 :

Pour FO 04, l’irruption d’un virus et la pénurie de moyens susceptibles d’y faire face auront clairement démontré que les politiques économiques libérales associées à la destruction systématique des services publics constituent des facteurs aggravants lorsque surviennent des crises majeures. A ce titre, les restrictions budgétaires et la gestion à flux tendu des hôpitaux qui ont prévalu jusqu’à la veille de la pandémie resteront, pour l’avenir, comme l’exemple le plus frappant des méfaits induits par les politiques d’austérité. Au final, toutes ces « économies » auront coûté bien trop cher aux entreprises comme aux citoyens.

Combattre la régression sociale :

En 2021, La crise économique induite par la crise sanitaire ne pourra que conforter Force Ouvrière dans le bien fondé de ses revendications. Exiger l’abandon définitif de la réforme de retraite par points tout comme celle de l’assurance chômage restera plus que jamais un combat d’actualité puisque, derrière ces réformes, se cache une baisse globale du revenu des retraités et des chômeurs. FO maintiendra également son exigence de revalorisation des salaires et exigera des négociations dans toutes les branches comme elle l’a fait et obtenu dans le secteur sanitaire.

C’est autour de ces objectifs et à partir de sa pratique de terrain que Force Ouvrière 04 mobilisera, en 2021 comme par le passé, ses militants et adhérents dans l’intérêt de tous les salariés.

Le secrétaire général,

Stéphane Gavelle

L'édito

Yves Veyrier : « Pour être plus forts, il faut être plus nombreux ! »

Ces premiers jours de janvier sont ceux des vœux que l'on s'échange. Ceux de bonne santé sont particulièrement bienvenus en ce début 2021, alors que nous attendons tous, avec impatience, d'être débarrassés de ce virus Covid-19 quelle qu'en soit la variante.

- Éditoriaux de FO / , , , , , ,
Lire la suite…