À la une…

Le 24 Mai 2018, à Digne-les-Bains CONGRÈS DE L’UNION DÉPARTEMENTALE FORCE OUVRIÈRE

L’Union Départementale FO des Alpes de Haute Provence tiendra son congrès statutaire, le jeudi 24 Mai à partir de 9H, dans la salle Abbé Féraud à Digne sous la présidence d’un secrétaire national confédéral.

Stéphane Gavelle, actuel secrétaire départemental, fera à cette occasion le bilan de l’action de FO dans le département et tracera les grandes lignes des actions à venir.

Comme il est de tradition, l’ensemble des responsables des syndicats FO du département se succèdera ensuite à la tribune pour s’exprimer sur le bilan et aborder l’ensemble des sujets économiques et sociaux qui concernent les salariés tant au plan national que local.

Pour mémoire, le précédent congrès de l’union départementale FO s’était tenu en avril 2015 et s’était honoré de la Présence de Pascal Pavageau lequel est aujourd’hui le successeur de Jean Claude Mailly à la tête de la confédération FO.

Avec ce congrès départemental, ce sont donc plus de 150 congressistes FO qui sont attendus à Digne dans une période émaillée par les conflits sociaux : Ehpads, hôpitaux, transports, prison, enseignement, retraités...

Ce rendez vous militant sera aussi l’occasion de remercier les nombreux syndicalistes FO qui assurent chaque jour ouvrable de l’année les permanences FO de Digne et Manosque et apportent chaque fois que nécessaire l’aide et le soutien dont chaque salarié peut avoir besoin à un moment de sa carrière.

L’association FO consommateurs -AFOC- ainsi que l’union départementale des retraités -UDR-FO- seront associés à cette manifestation et pourront eux aussi informer les congressistes des nombreuses actions au service de la population bas-alpine.

L'édito

Pascal Pavageau

Pascal Pavageau : « Déforme constitutionnelle »

Encore une fois, la méthode employée dans le cadre de la réforme constitutionnelle où les organisations syndicales n'ont été nullement consultées, démontre une conception bien particulière du dialogue social : « je marche seul », qu'importe finalement ce que peuvent en penser les intéressés.

- Éditoriaux du Secrétaire général de FO
Lire la suite…